dimanche 9 août 2015

[chronique] Les étoiles de Noss Head : Accomplissement #3 de Sophie Jomain



Editions : France Loisirs
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 576
Lu en Français 

"Je n'avais aucune idée de ce qu'allait devenir ma vie... absolument aucune. J'allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j'étais devenue ce que je n'aurai jamais dû être. Le destin m'avait surprise, j'étais magnifique, d'une allure renversante. J'aurai pu défier n'importe quelle reine de beauté, mais c'est bien tout ce qu'il me restait... toute une vie dans la peau de quelqu'un que je n'étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j'étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent."



Pourquoi ce livre ?

Parce qu'il y a quelques semaines, j'ai lu le deuxième tome qui m'avait énormément plu, et qui se finit tragiquement, alors je n'ai pas pu résister trop longtemps, je voulais connaitre la suite de cette saga ! Alors si vous n'avez pas lu le deuxième tome, je vous conseille de passer votre chemin...

Le contenu

Une nouvelle vie

On retrouve Hannah là on la laisse à la fin du second tome, anéantie par son sort et surtout par l'abandon de l'amour de sa vie. Heureusement, notre héroïne est soutenue par Darius, et ses petits frères. Leur relation au tout début m'a étonné car il se montre très ambiguë avec Hannah, mais au long des pages j'ai appris à apprécier pour de bon ce personnage, qui m'a vraiment touché, d'une part par son histoire personnelle, mais aussi par son soutien inconditionnelle pour notre héroïne. Grâce à Darius et aux nouvelles conditions de Hannah, nous en apprenons beaucoup sur la vie des anges noirs, l'initiation de notre nouvelle ange noir est intéressante pour comprendre les différentes facettes de ces être surnaturels, j'ai d'ailleurs beaucoup aimé cette partie. Au début, Hannah se montre très réticente, étant donné qu'elle a du mal à assumer sa nouvelle vie, mais elle m'a tout de même impressionnée avec sa persévérance à vite retrouver une vie si on peut dire normale. Puis, elle se rend vite compte des avantages de sa nouvelle condition, tout en la regrettant. Tout est contradiction dans l'esprit de Hannah, jusqu'à qu'un personnage revienne dans sa vie...

Leith... 

Vous ne pouvez même pas imaginer ma déception face à l'attitude de Leith, moi qui était complètement sous son charme, et bien l'auteur m'a bien eu et j'adore, même si elle m'a fait détesté ce personnage. C'est pourquoi je suis un peu déçue du retour de Leith dans la vie de Hannah, beaucoup trop facile à mon goût, même si elle l'attendait au plus profond d'elle, il fallait qu'elle le fasse courir beaucoup plus, c'est ce que j'aurai voulu. Mais tout de même j'étais très contente de retrouver ce couple plus uni que jamais, car chacun a pris conscience de leur lien si précieux, cette séparation est un mal pour un bien comme on dit. Leur retrouvaille va mettre dans la tête de Hannah quelque chose qui semble impossible et pourtant...

Une quête quasi impossible  

Cette quête concerne Hannah et son désir de redevenir humaine, et c'est grâce à son amie Gwen qu'elle va trouver la solution à son problème, mais à quel prix. J'ai beaucoup aimé cette partie du tome, car on y retrouve la persévérance de notre héroïne, ses doutes, ses peurs et ses espoirs. Cette quête va être la clé de son destin, qui est entre ses mains. Cette partie m'a parfois effrayé surtout quand Ewan se trouve près de Hannah, et nous a aussi montré toute la complexité des anges noirs et de leurs relations avec leurs créateurs. L'auteur a vraiment installé une mythologie extraordinaire pour ces êtres surnaturels, et j'adhère totalement. Cette quête va mener à une fin tout aussi improbable, même si on le sent en quelque sorte venir, et pourtant j'ai été déçue. Je trouve que c'est un peu gros et que passer d'une créature à une autre c'est peu probable, mais bon la seule chose qui me fait plaisir c'est qu'on va en apprendre plus sur les origines de ces créatures dans les prochains tomes.

Conclusion

Il est certain que ce n'est pas mon tome préféré, des schémas parfois trop faciles qui m'ont déçu, mais j'ai quand même aimé certains aspects comme la découverte de l'intérieur d'un ange noir, la quête difficile que mène Hannah et surtout le soutien de ses proches. Je me demande même si ce tome était vraiment nécessaire pour la saga, à part en connaitre davantage sur les anges noirs, je ne vois pas trop l'intérêt au vue de la fin de ce tome... Je suis peut-être un peu sévère, mais je suis assez déçue... Je lirai tout de même la suite pour voir l'évolution de Hannah et de sa relation avec Leith.  




dimanche 26 juillet 2015

[rdv] Bilan Juin & Juillet 2015


Nous sommes à la fin du mois de Juillet, et je vais donc vous présenter, 
non pas un, mais deux bilans, car je n'ai pas fait celui de Juin... 


Mes lectures


Depuis deux mois, mon rythme de lecture s'est considérablement ralenti... 
je n'ai lu que deux livres et bientôt fini un troisième.





Ainsi résonné l'écho infini des montagnes a été un véritable coup de cœur, 
j'ai adoré cette fresque familiale autour de destins croisées : bouleversant et touchant. 

Le troisième tome des Etoiles de Noss Head ne m'a pas totalement convaincu, même si j'ai aimé découvrir plus en détails les créatures surnaturelles : découverte et déception. 
Ma chronique arrive bientôt. 



Ma lecture en cours est donc le troisième tome de Outlander
et comme toujours j'adore toujours autant l'univers et encore plus Jamie et Claire. 
J'en suis à 70%. 


Mes acquisitions 


Mes achats chez Gilbert Joseph :



Des livres qu'on m'a offert : 

 





 Happy Reading ! 




mardi 7 juillet 2015

[chronique] Ainsi résonne l'écho infini des montagnes de Khaled Hosseini



Edition : 10/18
Genre : contemporain
Pages : 495
Lu en Français

Dans le village de Shadbagh, Abdullah, dix ans, veille sur sa petite sœur Pari, trois ans. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, un amour si fort qu'il leur permet de supporter la disparition de leur mère, les absences de leur père en quête désespéré d'un travail et ces jours où la faim les tenaille. Mais un événement va distendre ce lien, un choix terrible qui modifiera à jamais le destin des deux jeunes vies, et de bien d'autres encore...






Pourquoi ce livre ? 

Parce que j'ai entendu beaucoup de bien de Khaled Hosseini et notamment de son premier roman, les cerf-volants de Kaboul. Pourtant quand je me suis rendue à la librairie pour acheter ce livre, je suis tombée sur Ainsi résonne l'écho infini des montagnes et c'est avec celui-ci que je suis sortie, ne me demander pas pourquoi je ne sais pas, dans tous les cas je ne regrette pas du tout mon choix.


Le contenu


Nous faisons la connaissance de nos deux petits personnages Abdullah et Pari, qui vivent dans un petit village en Afghanistan. Leur quotidien n'est pas facile, leur pauvreté est extrême et pourtant ces deux là semblent très heureux tant qu'ils sont ensembles. Abdullah est un petit garçon réservé qui accorde toute l'attention dont sa petite sœur a besoin, se substituant ainsi à un père absent, une mère décédée et une belle-mère abjecte. Le seul bonheur de Pari réside dans sa collection de plumes, la seule richesse à ses yeux.

Ses enfants sont tout simplement adorables, et leur relation est très touchante, on se rend compte que l'un sans l'autre ils ne sont rien. Leur père malgré leur absence semble aimer ses enfants, mais la difficulté de la vie fait qu'il ne peut leur montrer. J'ai ressenti cela car pour se rendre à Kaboul, le père qui aurait pu utiliser la voiture de son beau-frère, fait le voyage à pied avec ces deux enfants, comme si il s'agissait d'un voyage initiatique et peut être aussi pour profiter des derniers moment à trois. Lors de ce voyage, il leur raconte une histoire sur un diable qui vole des enfants, et cette histoire est une métaphore de ce qu'il vont vivre, même si je n'ai pas compris immédiatement la portée de celle-ci sur le déroulement du livre. D'ailleurs, c'est ce que j'ai beaucoup apprécié dans ce roman, c'est le fait qu'on comprenne certaines choses après coup, chaque mot dans ce livre a un sens pour la suite, les mots sont d'une justesse remarquable et l'ensemble fait que ce roman est poétique et magnifique.

Je ne pense pas vous spoiler en vous révélant l’événement qui va bouleverser à jamais le destin de plusieurs vie, qui est la vente de la petite Pari a un couple aisé de Kaboul. En effet sur les conseils de son beau-frère, Saboor, le père, va faire le sacrifice d'une vie en laissant derrière lui Pari. Mes larmes ont coulé, car la scène est déchirante, c'est comme si j'entendais les pleurs de la petite fille et les cris d'Abdullah, j'en frisonne encore...

Ce terrible événement va être ce battement d'aile de papillon qui va avoir des conséquences sur plusieurs vies. S'en suit une succession de personnages tous liés à cette histoire. Je ne peux pas vous raconter une à une les histoire, je préfère vous laisse découvrir par vous même. Et c'est comme cela qu'on va remonter petit à petit dans le temps pour découvrir ce que sont devenue Pari et Abdullah à travers les personnes qu'ils ont rencontrés ou pas, mais qui ont tous un lien avec eux plus ou moins lointain. J'ai totalement adhéré à ce concept de destins croisé, sur plusieurs années, je crois que c'est ce que je préfère dans la littérature, pouvoir suivre des gens de leur enfance à l'âge adulte et comprendre ce qui leur arrive à travers d'autres histoires. Ce livre m'a vraiment envoûte, je suis rarement aussi élogieuse concernant un livre contemporain, mais celui-ci est un vrai chef-d'oeuvre à mes yeux.


Conclusion  

Ce roman est un énorme coup de cœur ! Mes émotions ont été mises à rudes épreuves, je suis passée des rires aux larmes. Les mots choisis ont tous un sens pour la suite, et la justesse de ceux-ci est quasi poétique. J'ai été tout simplement emportée dans ce tourbillon d'histoires toutes les unes et les autres plus importantes pour comprendre et pour continuer à suivre l'histoire de nos personnages. Je souhaite remercier l'auteur pour ce chef-d-oeuvre, qui m'a submergé d'émotions. Je ne peux que vous conseiller de vous plonger au plus vite dans ce roman extraordinaire.



dimanche 5 juillet 2015

[chronique] Les étoiles de Noss Head : rivalités #2 de Sophie Jomain


Edition : France Loisirs
Genre : Jeunesse, Fantastique
Pages : 463
Lu en Français

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l'université de St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J'avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n'importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait. Il fallait qu'ils se fassent la guerre, c'était plus fort qu'eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J'étais dépassée. Je n'en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s'affronter allaient au-delà de tout ce qu'on peut imaginer. J'étais au moins sûre d'une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m'en sortirais pas indemne.



Pourquoi ce livre ?

Parce que j'avais beaucoup apprécié le premier tome, grâce à sa mythologie très développée sur les loup-garous, mais aussi grâce aux deux personnages principaux. Alors je me suis lancée dans la suite de cette saga avec beaucoup d'impatience.

Le contenu


Un lieu magique

Dès le début, nous quittons Wick pour St Andrews qui a une université très réputée, et Hannah y fait sa rentrée avec Leith pour leur plus grand bonheur. Hannah découvre la dure réalité de la vie étudiante entre les devoirs à rendre, les rencontres et Leith, elle ne sait plus où donner de la tête. Pourtant elle essaie de faire la part belle à ses études, c'est notamment pour cela qu'elle habite en colocation avec une jeune étudiante bien sous tous rapports. J'ai adoré découvrir le quotidien d'un étudiant de St Andrews, mais encore plus imaginer la ville sous toutes ses coutures, je pense vraiment que cette université fait rêver n'importe quel étudiant français, qui ne connait que des universités horriblement moches et bétonnées. Bref les lieux sont tous simplement magiques et donne encore une fois envie de prendre le premier avion pour l'Ecosse.  

De nouvelles créatures

Mais St Andrews cache un secret ancestral, un pacte conclut il y a de cela des siècles pour que toutes les créatures surnaturelles puissent vivre en parfaite harmonie, si on peut dire cela comme cela. Et Hannah est loin de se douter que le danger rôde à tout moment, et notamment à cause d'une rencontre qui va savamment agacée notre loup-garou préféré, Leith. En effet, Hannah fait la connaissance d'un groupe d'étudiant plutôt atypique, qui va s'avérer être des ennemis jurés des loup-garous. Il s'agit des anges noirs, mi-vampire et mi-ange, leur mythologie est aussi extraordinaire, c'est d'ailleurs la première fois que j'entends parler de ces créatures surnaturelles. J'ai donc adoré en apprendre davantage sur elles, qui donnent plutôt froid dans le dos la première fois mais qui ont rapidement gagner mon cœur, dont Darius et son histoire personnelle. Bien sûr tout n'est pas parfait, il y a toujours des gentils et des méchants, et Hannah joue parfois avec le feu en côtoyant autant les loup-garous que les anges noirs, ce qui évidement met un peu de piquant dans l'histoire, ce qui n'est pas pour me déplaire !

La rencontre avec la meute

Pour introduire sa bien aimée à sa meute, mais aussi pour chercher à la protéger, Leith va offrir l'un des plus cadeaux à Hannah en la faisant assister à leur retrouvaille autour d'un feu. Elle y fait la connaissance des membres de la meute de St Andews dont Leith appartient. Tous ne sont bien sûr pas ravie de sa présence, et le font savoir. Pourtant, ils sont obligée de reconnaître la force des âmes sœurs, que tous aimeraient vivre un jour ou l'autre. Nous assistons donc à un spectacle fabuleux, la transformation en loup-garou, Hannah est la première humaine à partager cela avec eux. La meute comprend des membres tous différents les uns des autres, mais pourtant très soudés, c'est ce que j'apprécie chez les loup-garous, leur appartenance à un groupe bien plus forte que tout, car seul ils ne sont rien. Julia m'a beaucoup touché avec son histoire que je vous laisse découvrir, un amour impossible, qui l'a conduite à renoncer à beaucoup de choses. Grâce à la rencontre avec la meute, on se rend compte de la haine immense que porte les loup-garous aux anges noirs, ce qui ne présage rien de bon pour l'avenir, et encore moins pour Hannah.      

L'évolution de la relation entre Leith et Hannah

Rappelons que Hannah est venue à St Andews pour rester proche de sa famille, mais aussi et surtout pour Leith. Elle veut que les choses marchent, mais en avançant à leur rythme. Bon il faut dire que Hannah et sa rencontre hasardeuse avec les anges noirs n'ont pas aidé, Leith la met en garde constamment, mais celle-ci n'en fait qu'à sa tête comme d'habitude, alors il fait avec et se montre alors très protecteur envers elle. Leur relation évolue de façon plutôt normal, il n'y a plus papa et maman, donc les choses se font naturellement. J'aime beaucoup l'attitude de Leith qui est très attentif et protecteur, il veut tout de même que leur relation avance, et ce qui devait arriver arriva ! Hannah est en confiance et se laisse guider dans cet amour inconditionnel. La douceur de cette relation est très agréable, un très jolie couple qui semble pouvoir couler des jours heureux jusqu'à la fin de leurs jours. Et pourtant tout ne pas se passer comme prévu...  

Une fin tragique

Un événement inattendu se produit à la fin du roman, aucune inquiétude je ne spoilerai pas, j'ai vraiment été prise de court. Et là, on se pose quelques secondes pour comprendre les conséquences de cet événement... je peux vous dire qu'on est abasourdi, mais ceci n'est rien comparé aux dernières pages. En effet, ma déception concernant un personnage a été immense, j'ai ressenti une grande tristesse, et je m'en voulais terriblement car je n'avais pas la suite dans ma bibliothèque !    


Conclusion


Ce deuxième tome est riche en rencontres et en découvertes, les rebondissements sont nombreux et la fin totalement inattendue. Les personnages sont à la hauteur de mes attentes, et l'histoire évolue d'une façon surprenante. Cette saga se démarque grâce à la richesse de la mythologie des créatures surnaturelles qui est vraiment très sophistiquée, on sent que cela a été réfléchi et travaillé pour aller dans le bon sens. Je commence à avoir beaucoup d'affection pour cette saga, qui je l'espère continuera ainsi avec les prochains tomes. Oublier Twilight et liser les étoiles de Noss Head !




dimanche 28 juin 2015

[challenge] La PAL des saisons : Été 2015



Nous sommes le 28 juin, et l'été a déjà commencé depuis sept petits jours et c'est le bonheur 
car le beau temps est au rendez-vous depuis déjà un petit moment, pourvu que ça dure ! 

A chaque saison, je vous présente une pile à lire de cinq livres, 
que je dois lire dans les quatre mois de la saison en cours. 

Autant vous dire que je n'ai jamais encore lu les cinq livres, 
alors j'espère que cette saison sera la bonne ! 


Voici ma pile à lire de l'été 2015 : 



22/11/63
de Stephen King 



Pure : Fusion #2 
de Julianna Baggott



Night School #1 
de C.J. Daugherty 



Outlander : le voyage #3 
de Diana Gabaldon



Ephèmère : le dernier jardin #1 
de Lauren Distefano 




Le challenge commence aujourd'hui 
et dure jusqu'au 23 septembre.

Rendez-vous le 22 septembre pour faire le bilan ! 


Happy Reading !  





[challenge] La PAL des saisons : Bilan Printemps 2015



Je suis légèrement en retard pour le bilan mon challenge, étant donné 
que nous sommes le 28 juin, et non le 21 juin, jour de l'été. 
Je vais quand même partager avec vous mon bilan pour ce Printemps 2015. 


A chaque saison, je vous présente une pile à lire de cinq livres 
que je dois lire dans les quatre mois de la saison en cours. 

Le bilan de cette saison est satisfaisant. J'aurai pu en juin rattraper mon retard, 
mais un petit manque de motivation m'en a empêché... 
J'ai lu trois livres sur cinq.


Ceux lus... 




L'accro du shopping dit oui #3 
de Sophie Kinsella
Je n'ai pas encore écrit ma chronique... 

Le protectorat de l'ombrelle : sans coeur #4 
de Gail Carriger
Comme d'habitude, j'adore l'univers et les personnages de cette saga.

Femmes de Dictateur #2 
de Diane Ducret 


... et ceux qui attendent encore ! 





Rendez-vous tout de suite pour ma pile à lire de cet été ! 




dimanche 14 juin 2015

[chronique] Les Outrepasseurs : les héritiers #1 de Cindy Van Wilder

Editions : Gulfstream
Genre : Jeunesse, Fantasy
Pages : 347
Lu en Français 

"- Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.
  - Nous ?
  - Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s'arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux."

Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l'attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d'une mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d'une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer la cours de sa vie...


Pourquoi ce livre ? 

Parce que j'en ai entendu beaucoup parler sur la blogosphère, et plutôt en bien, donc je me suis dit qu'il serait susceptible de me plaire. Et pour ne rien gâcher l'objet livre est magnifique, les éditions Gulfstream ont fait en travail remarquable.

Le contenu

Un début mystérieux

Je dois dire que je savais pas à quoi m'attendre pour ce premier tome, car la quatrième de couverture ne nous dévoile pas grand chose, ce qui est aussi bien. Je me suis donc lancée sans attente particulière que d'être surprise. Le roman débute sur un prologue qui fait froid dans le dos, et qui laisse présager un univers particulier. Nous faisons la connaissance de Peter, qui ressemble à tous les jeunes de son âge, mais à qui la vie réserve un destin autre que ce qu'il aurait pu rêver. C'est à ce moment que l'on rentre dans l'univers des Outrepasseurs, on ne comprend pas tout de suite ce que cela signifie et ce que cela implique, c'est au fil des pages qu'on le découvre. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimer ce mystère tout au long du roman, qui invite notre esprit à s'évader. C'est donc dans un manoir inquiétant que Peter va découvrir les origines des Outrepasseurs, passage obligé pour tous les membres de cette société secrète. L'atmosphère y est très pesante, car les héritiers, soit les nouveaux membres, ne savent pas à quoi s'attendre, c'est alors qu'ils sont plongés contre leur gré dans le passé de leurs ancêtres. J'ai bien aimé le début de l'histoire parce qu'elle est très mystérieuse, et qu'on veut savoir ce qu'il en est.

Un passé angoissant

Très vite nous sommes plongés dans un passé très lointain, dans une nouvelle ville du Moyen Age. Nous découvrons les différentes familles qui composent ce village, dont celle de Niels. Le début est un peu long car le quotidien du village y est décrit, et il y a beaucoup de personnage. C'est d'ailleurs, un des points qui m'a un peu dérangé, car j'ai eu énormément de mal à me rappeler de tous, mais bien sûr tout ceci était nécessaire, et à la fin je m'y retrouvais, plus ou moins. Nous rentrons dans le vif du sujet, lorsque nous découvrons les fés. Il s'agit de bêtes monstrueuses, bien loin de l'idée dont je me fais des fés, ce qui a été une vraie bonne surprise, parce que c'est la première fois que je lis un roman de ce genre. Et l'auteur a été bien plus loin que je l'aurai pensé, et j'ai donc été déconcertée par les fés et l’atmosphère angoissante qui s'en dégage, autant vous dire que ma petite nature a été ébranlée. Ces atrocités ont déclaré la guerre à un groupe d'humains qui s'est défendu avec ferveur pour sauver l'un des leurs, mais à quel prix, car pour avoir osé les défier, les fés leur lancent une terrible malédiction. C'est d'ailleurs à la manifestation de celle-ci que le mystère s'éloigne pour de bon, et qu'on comprend qui sont les Outrepasseurs.

Les Outrepasseurs

L'idée est vraiment très intéressante, surtout qu'on découvre que cette malédiction n'est pas du tout sans conséquence, car les Outrepasseurs se retrouvent à deux dans un même corps et qu'il faut savoir le gérer pour ne pas se laisser dépasser par l'autre, mais aussi le laisser s'exprimer un minimum, l'équilibre semble assez difficile à trouver, donc je suis curieuse de savoir comment Peter et les autres vont s'en sortir avec ce fardeau. De plus, j'ai envie de connaitre plus sur cette malédiction, et surtout quel est vraiment le rôle des héritiers à notre époque, même si on a eu quelques aperçu avec la mère de Peter. En bref, l'idée des Outrepasseurs est bonne, et donc je veux lire la suite pour en connaitre davantage sur ce que cela implique, car dans le premier tome nous découvrons que les origines et les conséquences de celles-ci.


Conclusion

Pour être honnête avec vous, j'ai eu du mal à rentrer le roman, ce qui m'a un peu freiné c'est les flashback des origines, même si bien sûr cela était plus que nécessaire pour comprendre l'histoire. Les choses sont devenus plus intéressantes lorsque la malédiction lancée par les fés s'est manifestée et qui se trouve être à l'origine même des Outrepasseurs. La mythologie des fés est surprenante, car je ne m'attendais pas du tout à cela, ce que j'ai donc beaucoup aimé. Mon avis est donc un peu mitigé, parce que l'idée et bonne mais j'ai eu du mal à accrocher à l'histoire, mais tout de même je veux connaitre la suite de l'histoire, qui je pense, peut s'avérer être très intéressante.




dimanche 31 mai 2015

[rdv] Bilan de Mai 2015



Nous sommes le dernier jour du mois, c'est donc l'heure du bilan. 
Dans ce rendez-vous, vous trouverez un récapitulatif de mes lectures du mois passé, 
mes acquisitions du mois et tous ce qu'il s'est passé sur le blog.  


Mes lectures

Ce mois-ci, je suis revenue à ma petite moyenne mensuel. Pourtant j'ai eu une semaine et demi de vacances, et je dois dire que cela ne réussi  jamais à mon rythme de lecture, chercher l'erreur ! 

J'ai lu trois livres, soir 1192 pages.  



Parmi ces trois lectures, j'ai fini une saga, commencer une autre et continuer une autre. 
Le dernier tome de L’Épreuve m'a un peu déçu surtout par sa fin, si vous voulez en savoir plus, voici ma chronique. En ce qui concerne mon début avec la saga Les Outrepasseurs, il n'a pas vraiment été concluant, mais je continuerai car je suis quand même curieuse de connaitre où veut en venir l'auteur. Et que dire du second tome des Etoiles de Noss Head, toujours aussi bien et une fin atroce, impatiente de connaitre la suite ! 
Mes chroniques des deux derniers livres seront bientôt en ligne. 


Mes acquisitions 


Au regret de me vous décevoir, il n'y a pas eu d'achats ce mois-ci, 
et donc ma pile à lire s'en porte pas plus mal et me remercie au passage ! 




Happy Reading ! 

    


lundi 25 mai 2015

[chronique] L'épreuve : Le remède mortel #3 de James Dashner



Edition : France Loisirs
Genre : Jeunesse, Science-Fiction
Pages : 382
Lu en Français

Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.





Pourquoi ce livre ?

Parce que je viens de finir le deuxième tome et que je ne pouvais m'arrêter en si bon chemin, je veux connaitre la fin de la saga !

Le contenu

Le WICKED est gentil... 

Ce dernier tome est quelque peu différent, il s'agit plus d'une épreuve personnelle pour Thomas, qu'une épreuve manipulée par le WICKED, ce qui rend le livre d'autant plus intéressant. Le début de l'action se déroule au sein de l'organisation qui leur a fait subir le pire, on découvre leur technologie très avancé, des implants dans leur tête pour manipuler leur fait et geste, et surtout un autre pour inhiber leur souvenir. D'ailleurs il s'agit de la chose qui m'a un peu chiffonné, car la plus part des personnages ont décidé de retrouver leurs souvenirs, mais Thomas et quelques autres ont préféré s'abstenir, donc on ne connait aucun de ses souvenirs passés qui auront été d'une précieuse aide pour notre compréhension. Bon l'auteur nous donne quelques indices mais infimes, avec des rêves que Thomas fait, mais pas suffisant à mon goût. Les choix sont difficiles à prendre surtout quand on ne fait confiance à personne, on se méfie même des personnes qui sont proches de Thomas... mais il tente de faire ses choix en son propre nom et suivre son instinct.

La réalité à l'état pur 

Dans une deuxième partie, on découvre une ville parmi tant d'autres ravagée par les éruptions solaires, et terrifiée par le virus des fondus. Je pense que c'était important de connaitre plus sur la vie des gens, et je dois dire que c'est horrible de vivre toujours dans la suspicion d'être contaminé, au final ces gens ne vivent pas vraiment, mais survivent. D'ailleurs nous retrouvons Thomas qui est prêt à tout pour comprendre et faire tout pour venir à bout du WICKED. Les fondus sont toujours bien présents, et sont aussi prêts à tout pour vivre, en effet on découvre que leur condition de vie sont abominables, parqués comme des animaux ils sont livrés à eux même jusqu'à sombrer dans la folie et mourir. Autant vous dire que la découverte d'une personne atteinte de cette maladie m'a vraiment attristé, et la suite encore plus... Thomas fait encore preuve d'un courage à tout épreuve, il est admirable malgré les épreuves personnelles qui s’enchaînent, un personnage que j'affectionne vraiment. Après avoir vu pareils souffrances autant chez les fondus que les gens non contaminés, Thomas veut trouver le remède pour sauver ce monde. Les stratégies se jouent et se déjouent, mais qui croire et à qui faire confiance, la question se pose surtout avant l'épreuve ultime qui attend Thomas.

Une fin bien trop gentil...

La dernière partie est donc l'épreuve ultime. Thomas prend ses responsabilités et est donc prêt à trouver un remède à ce terrible virus. Cette partie est explosive en tout point, les rebondissements sont bien présents, et les décisions sont à prendre avec précaution. Thomas va affronter ses peurs et même retourner dans un endroit où il a vu plusieurs de ses amis mourir. Une fin qui reprend bien les codes de la saga avec de l'action et du suspense, on y entrevoit petit à petit où veut en venir l'auteur, et la fin m'a laissé perplexe. En effet, Thomas et ses amis ont subi tout cela pour finalement en arriver là... et en plus sans réponses à leur propre questionnement concernant leur implication dans l'élaboration du labyrinthe et les autres épreuves, je trouve vraiment cela dommage. On y retrouve aussi la manipulation du WICKED par deux personnages qui m'a quand même je dois le dire surprise. Et d'ailleurs pourquoi faire mourir des personnages à la toute fin, je ne vois pas du tout l'intérêt. Bref, je n'ai pas beaucoup aimé cet fin, même si l'espoir est présent, je suis déçue de ne pas avoir eu de réponses concrètes.


Conclusion

J'ai dévoré ce dernier tome avec beaucoup d'enthousiasme. La découverte du WICKED et de la vie des gens ordinaires étaient importantes et nécessaires pour comprendre le monde pour lequel Thomas et ses amis se battent. J'ai retrouvé les ingrédients qui m'ont fait aimé cet saga, soit des rebondissements, du suspense, de l'action, et de l'addiction pure ! Mais je mettrai un bémol pour cette fin, qui me laisse sur ma faim, car l'auteur reste trop avare en révélation, j'en voulais beaucoup plus. Mais tout de même, je suis contente que Thomas et les autres retrouvent l'espoir. Je me rends compte que je suis rarement satisfaite des dernier tome des sagas que j'ai beaucoup aimé, peut-être que c'est moi le problème et que j'attends sûrement trop du dernier tome... J'ai donc plus que hâte de lire le préquel de la saga, pour je l'espère (sinon aucun intérêt) répondre à mes trop nombreuses questions. Je fini sur une note positif, car il est évident que cette saga est vraiment top, et qu'elle fait partie de celles que je n’oublierai pas de si tôt !




Mes chroniques sur la saga : 

 

,




dimanche 24 mai 2015

[chronique] L'épreuve : la terre brûlée #2 de James Dashner


Editions : France Loisirs
Genre : Jeunesse, Science-Fiction
Pages : 414
Lu en français

Et si la vie était pire hors du labyrinthe ?
Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l'épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre... et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meutrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix... et un peu d'amour ?




Pourquoi ce livre ?

Parce que j'ai lu le premier tome il y a quelques mois déjà et bien sûr je voulais connaitre la suite de cette saga dont j'avais bien aimé le début.

Le contenu


Un univers effrayant mais addictif

On est replongé quasi immédiatement dans l'atmosphère oppressante, même si le labyrinthe n'est plus. Dès les premiers chapitres, la tension monte d'un cran surtout avec la disparition mystérieuse d'un personnage et l'apparition d'un autre; et surtout une scène d'horreur qui m'a presque traumatisée, moi qui n'aime pas les choses qui font peur, j'ai été servie... Et que dire de la suite dans la terre brûlée, où on découvre les fondus, des quasi zombies, qui sont vraiment terrifiants. Je dois vous avouer que même certaines scènes m'ont quelque peu épouvantées, ma petit nature a été ébranlée ! J'ai donc retrouvé l'univers oppressant qui m'avait rendu complètement addictive, en effet à chaque chapitre on veut en savoir toujours plus, il est donc très difficile de lâcher le livre.

Une histoire toujours aussi palpitante

L'histoire suit toujours le même fil conducteur, qui est de les confronter à des épreuves mais dans quel but pour l'instant les blocards cherchent toujours, même si quelques petite bribes sont dévoilées, et notamment l'existence d'un autre groupe. Cette épreuve me semble encore plus difficile que le labyrinthe, car les interventions du WICKED rendent le jeu encore plus dangereux. Les rebondissements rythment la lecture d'une façon très dynamique, et s’enchaînent pour nous faire découvrir cette terrifiante terre brûlée et ses occupants. Toutefois, une scène reste marquer dans mon esprit, il s'agit d'une scène de trahison ultime, au début l'incompréhension m'a complètement gagné, puis un goût amer... une scène qui va changer beaucoup de choses pour ces personnages, qui ne seront plus jamais pareils après. La scène est même presque insoutenable, et inimaginable tant on ne s'y attend pas. L'histoire avance lentement mais sûrement, et cette deuxième épreuve aura des conséquences irréversibles sur la suite de l'histoire qui semble bien prometteuse, avec beaucoup de révélations je l'espère !

Des personnages très courageux

Les personnages ont été à la hauteur de l'épreuve, tous les uns comme les autres ont fait preuve d'un courage à tout épreuve, sans même connaitre le pourquoi du comment. La seule chose qui les fait avancer est leur instinct de survie. Thomas m'a encore époustouflé par son courage et son héroïsme, un personnage que je continue d'apprécier, tout comme la majorité des autres. Je persiste mais peu de gens seraient capable de passer par où ils sont passés. On commence à connaitre petit à petit les personnages, et c'est très appréciable.


Conclusion

Ce deuxième tome est à la hauteur du premier. J'ai adoré retrouver l'histoire là où je l'avais laissé avec son univers toujours aussi oppressant, voir même effrayant parfois, et ses personnages très courageux. Les rebondissements et les trahisons rendent cette saga complètement addictive comme peu de saga. Néanmoins, elle reste encore très mystérieuse, les épreuves s’enchaînent et les révélations sont pauvres, alors je veux la suite et tout de suite !  



Mes chroniques sur la saga : 



samedi 23 mai 2015

[rdv] My Book Showtime #15





Voici le 'My Book Showtime', le rendez-vous pour vous tenir au courant 
de mes lectures passées, en cours et à venir. 



Mes lectures passées 

Depuis la dernière fois, j'ai lu quatre livres.
Bon, il faut dire que cela faisait un petit moment que je n'avais pas publié ce rendez-vous...
Dans l'ensemble, j'ai eu de très bonnes lectures.





Le protectorat de l'ombrelle : sans cœur #4 de Gail Carriger
Ce quatrième tome m'a encore une fois transporté dans un univers que j'affectionne beaucoup. J'ai aussi retrouvé Alexia que j'adore de part son indépendance et sa curiosité. Une saga dans laquelle j'avance avec grand plaisir, d'ailleurs il ne me reste plus qu'un seul et dernier tome  à lire, impatiente de connaitre la fin et triste de quitter cette saga fabuleuse. 

Femmes de Dictateur #2 de Diane Ducret
On connait tous les actes des dictateurs qui hantent nos cours d'Histoire, mais je voulais en connaitre d'avantage sur leur parcours, comment sont-ils arrivés à faire des choses aussi atroces et donc ce témoignage m'a apporté un point de vue nouveau, celui de leurs femmes. 
J'ai complétement adhéré à ce concept original ! 

L'épreuve : la terre brûlée #2 de James Dashner 
Il était temps que je me plonge dans la suite de cette saga, c'est chose faite ! 
Ce deuxième tome est encore plus terrifiant que le premier, l'univers est très oppressant, ce qui rend le livre très addictif, car à chaque nouveau chapitre on veut connaitre la suite. 
Il y a beaucoup de rebondissements, on ne sait jamais à quoi s'attendre avec cette saga.
 J'ai encore beaucoup aimé, même si j'ai beaucoup flippé (les fondus sont horribles) ! 
Ma chronique arrive bientôt. 

L'épreuve : le remède mortel #3 de James Dashner
Bon, je n'ai pas pu résisté et j'ai donc continué la saga avec le dernier tome. 
On retrouve toutes les choses qui m'ont fait aimer cette saga, mais à la fin je me suis sentie un peu déçue, en me disant même tout cela pour ça... en effet l'auteur reste avare en révélation et j'ai trouvé ça dommage pour notre compréhension du pourquoi et surtout du comment. Heureusement, l'histoire de l'avant labyrinthe vient de sortir en espérant qu'il réponde à mes questions. 
Ma chronique arrive bientôt.


Ma lecture en cours



J'en suis à la moitié, et je dois dire que j'ai un peu de mal avec l'univers, c'est très particulier. 
De plus, la majorité de l'histoire se déroule au Moyen-Age à la campagne, chose que je n'affectionne pas vraiment... et les personnages sont très nombreux et je m'y perds parfois. 
J'espère que l'autre moitié arrivera à ma convaincre. 



Mes lectures à venir




J'ai très envie de me plonger dans une brique, on verra bien laquelle en temps voulu ! 



Happy Reading ! 



samedi 16 mai 2015

[chronique] Le protectorat de l'ombrelle : Sans coeur #4 de Gail Carriger

Edition : Le livre de poche
Genre : Steampunk
Pages : 445
Lu en Français

Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes. Mais cette fois, elle n'y est vraiment pour rien. La reine est menacée par un fantôme fou. Alexia se charge de l'enquête qui va la faire remonter jusque dans le passé de son époux. Pendant ce temps, sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes, Madame Lefoux met au point sa dernière invention mécanique et des porcs-épics zombies envahissent Londres, le tout une nuit de pleine lune. Sans compter qu'Alexia doit déceler ce qui a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama. Alexia découvrira-t-elle à temps qui tente d'assassiner la reine Victoria ?




Pourquoi ce livre ?

Parce qu'il s'agit du quatrième tome, et que j'apprécie tout particulièrement cette saga, ses personnages et son univers.

Le contenu

Un début un peu étrange...

Nous rentrons tout de suite dans le vif du sujet. En effet le début de l'histoire concerne le sort qui sera réservé au futur membre de la famille Maccon. Je dois dire que ceci m'a laissé quelque peu perplexe, même si Alexia et son époux trouvent un subterfuge, ils le prennent plutôt bien, d'ailleurs même un peu trop bien pour ma part. Alexia qui est du genre à ne pas se laisser marcher sur les pieds, ici se laisse totalement dicter ce qu'elle a à faire. Bon pour relativiser, j'imagine que l'instinct maternel y est pour quelque chose et qu'elle est consciente du danger si elle ne se soumettait pas au volonté des vampires. Je suis un peu déçue de l'attitude d'Alexia mais en même temps impatiente de découvrir leur nouvelle vie.

...  et une suite absolument convaincante ! 

Je vous rassure tout de suite en vous disant que la suite de l'histoire m'a totalement convaincu et que j'ai pris un plaisir immense à lire ce tome. D'ailleurs ce quatrième tome reprend les codes des deux derniers tomes, en nous dévoilant des pans du passé du père d'Alexia, ce qui est très intéressant étant donné que cela concerne un autre personnage dont on ne connait pas grand chose, Professeur Lyall. Puis, j'ai été touché par plusieurs personnages dont Biffy qui connait des difficultés d'intégration dans sa nouvelle vie, même si tout est fait pour que tout se passe le mieux possible. J'ai beaucoup aimé cet aspect du livre, qui nous montre qu'il n'est pas facile de dire adieu à ses intimes convictions, d'autant plus quand on y est forcé. Un autre personnage qui m'a beaucoup touché, est Madame Lefoux, on sent très vite que quelque chose d'étrange se passe chez elle, d'habitude très aimable et avenante, on découvre une tout autre personne. Mais dès qu'on comprend ce qui se passe, on saisit l'attitude de la française, même si les moyens utilisés par celle-ci sont totalement démesurés, mais la cause est juste.  
Alexia et l'histoire vont de pair

J'ai retrouvé avec grand plaisir Alexia, un personnage que j'aime beaucoup. Même si comme je le disais au dessus, ses débuts m'ont laissé un peu perplexe, la suite m'a très vite rassuré. Alexia est à cents à l'heure, comme toujours, la seule chose qui change c'est qu'elle est enceinte de huit mois, rien que cela, et pour avoir passé par là, je ne sais pas comment elle a fait pour ignorer la fatigue et les autres choses dû à sa condition. Sinon elle est toujours égale à elle-même, et son goût pour l’énigme va l'a mené à faire face à une amie très chère et aider des surnaturelles qui étaient prêts il n'y a pas si longtemps à la tuer elle et son bébé. D'ailleurs l'histoire nous tient en haleine jusqu'à la fin, j'adore les intrigues du protectorat de l'ombrelle, elles sont toujours palpitantes, pleines de rebondissements, et de surprises, et bien je n'ai pas été déçue ! La relation entre Alexia et son mari est toujours aussi brûlante, autant dans leur amour que dans leurs prises de bec, j'aime voir ce couple qui se connait maintenant par cœur et qui continue son bout de chemin. Mais ce que j'ai préféré le plus dans ce tome, c'est faire la connaissance du bébé tant attendu (depuis le tome 3), je l'attendais avec impatience et voilà, ce qui laisse présager un dernier tome extra et plein de surprises.

Conclusion 

Comme toujours, c'est un immense plaisir de retrouver l'univers du protectorat de l'ombrelle et que dire de ses personnages hauts en couleur, qui nous surprennent à chaque tome. L'histoire de ce tome-ci nous dévoile beaucoup sur les personnage, et j'ai adoré pouvoir en apprendre toujours plus sur eux. Mais surtout j'ai fait le connaissance d'un petit être que j'avais hâte de rencontrer, chose faite ! Je suis donc impatiente de lire le dernier tome de la saga, sniff. Mais pour ceux qui ne le savait pas encore Gail Carriger nous fait la joie d'écrire un spin-off avec la fille de Lady et Lord Maccon, joie !!!




2/5
 

lundi 11 mai 2015

[chronique] Femmes de Dictateur #2 de Diane Ducret



Edition : Pocket
Genre : Témoignage, Historique
Pages : 475
Lu en Français

Leur main de fer n'avait d'égale que leur voix de velours. Castro, Saddam, Milosevic, l'Ayatollah Khomeiny, Kim Jong-il ou Ben Laden... Tous ont attisé des passions intenses, à la hauteur des terreurs qu'ils pouvaient inspirer. Au fil de ces pages, nous découvrons les témoignages des femmes qui les ont aimés, parfois à leurs dépens. Elles dévoilent un raïs poète, un Lider Maximo volage, un Kim Jong-il régnant sur son harem... Autant de faces cachées qui, à l'ombre des palais, ont fait la grande histoire.




Pourquoi ce livre ? 

Parce que j'avais beaucoup aimé le premier tome qui traitait des dictateurs qui s'étaient confrontés au conflit mondial. Je souhaitais donc continuer à découvrir des dictateurs un peu plus contemporains.

Le contenu

Un concept qui marche

Je me suis laissée tenter par ce second tome, car je dois dire que les dictateurs concernés m'intéressaient beaucoup. En effet, je connaissais leurs noms, mais aussi leurs actes (et encore pas à tous), mais je ne connaissais pas du tout leur histoire, alors quoi de mieux de la découvrir à travers leurs femmes. Je dois dire que j'adore ce concept, il est totalement pertinent pour ce sujet. On comprend rapidement, comme dans le premier tome, que ces femmes sont souvent des piliers indispensables à la construction de ces hommes, et quels hommes... Elles ont partagé le lit et les secrets de leurs maris ou amants, et donc elles sont d'autant plus intéressantes, car certaines n'ont pas l'air d'avoir conscience du monstre qu'elles ont devant elles, et d'autres le sont mais souvent l'amour est plus fort que tout. Un point de vue très particulier qui peut laisser parfois perplexe, mais qui en apprend tellement sur ces hommes pas comme les autres.

Dictateurs pas dictateurs

Je vais vous dire un petit mot par dictateurs pour vous donner mon ressentit pour chacun.

Fidel Castro
Je connaissais bien sûr le dictateur, et les grandes lignes de son histoire, et pourtant j'ai appris beaucoup de choses à son sujet, et notamment son long parcours avant d'accéder au pouvoir à Cuba au côté de Che Guevara . Beaucoup de femmes ont côtoyé le dictateur, mais une m'a subjugué, une jeune américaine à qui il a fait subir le pire et pourtant son amour a été quasi inébranlable.      

Saddam Hussein
Je me rappelle de la chute du dictateur Irakien, mais pas beaucoup de sa dictature. L'homme est terrifiant, ses proches devaient se tenir à sa disposition au cas où celui-ci aurait décidé de passer un moment avec eux, et ils devaient donc faire semblant de s'amuser et de passer du bon temps, sinon... glaçant. Hussein était un homme cultivé, élégant et presque fidèle à sa femme. En effet, il a fait chaviré beaucoup de cœurs, mais sa femme est restée jusqu'au bout malgré les humiliations incessantes, très courageuse, enfin avait-elle le choix, je ne le crois pas. Une chose et pas des moindres, j'ai compris le conflit du golfe grâce à ce témoignage !

Khomeiny
L'ayatollah est un homme dont je connaissais que le nom et bien sûr le fait qu'il est renversé le shah d'Iran, à part cela pas grand chose. Alors je peux vous dire que j'ai fait des découvertes sur l'Iran, qui est un pays que trop peu étudié. Cette homme a voué sa vie à l'islam, très pieux et très patient. Sa femme a été sa force tout au long de leur vie commune, d'ailleurs il ne connaîtra qu'elle. Très intéressant pour la découverte de l'empire perse.  

Milosevic
L'ex-Yougoslavie est tellement proche de nous et pourtant je ne connaissais pas toutes les subtilités qui ont fait basculé ce territoire dans la guerre. Soyons clair, je n'ai pas non plus toutes les causes, mais j'ai réussi à comprendre les grandes lignes. Milosevic est quelqu'un dont le nom me disait vaguement quelque chose mais rien de plus. Alors j'ai découvert la Yougoslavie au travers de cet homme et de sa femme, et je dois dire qu'on savait qui portait la culotte. Très instructif pour la guerre du Kosovo.  

Kim Jong-il
La dictature qui dure depuis tant d'année, et qui maintient son peuple sous influence, la Corée du Nord nous est plus ou moins présenté comme ceci, et pourtant on ne connait pas du tout la dynastie de ces dictateurs. Kim Jong-il est le fils du fondateur de la dynastie Kim et il se distingue des autres dictateurs, car sa mère a joué un rôle fondamental dans sa vie, il s'agit de l'une des femmes de sa vie. En effet, sa mère est morte quand il était tout jeune et était le symbole de la femme nord-coréenne, même encore aujourd'hui. Les autres femmes sont nombreuses, mais le pire vient quand on apprend qu'il prenait du bon temps avec les hauts fonctionnaires avec des femmes plus ou moins consentantes, en même temps comment dire non à l'homme qui tue et fait disparaître à tout va quiconque s'opposerait à lui. Un chapitre effrayant et qui se perpétue avec son fils actuellement au pouvoir.

Ben Laden
Ce personnage était celui qui intéressait le plus, car je dois dire qu'il s'agit d'un homme assez mystérieux, et les deux choses auxquelles on l'associe sont Al-Qaida et le 11/09/2001. Il s'agit d'un homme rustre et qui vit avec peu, malgré l'argent  qui ne manque pas dans sa vie. Sa première femme a connu un Ben Laden presque comme tout le monde, et qui a donc assisté à sa déviance. Ben Laden a quatre femmes, un chiffre qui représentait pour lui la stabilité de sa famille. Elles sont toutes différentes les unes des autres et complètent chacune le patriarche. Il n'aura de cesse de garder sa familles près de lui, au risque de les faire vivre dans des conditions précaires, et notamment dans les dernières années de sa vie, dans les montagnes afghanes. J'ai cerné le personnage un peu plus, mais il reste toujours assez mystérieux et inaccessible.

Tout comme dans le premier tome, ils ont tous un point commun c'est leur pouvoir de séduction, les femmes les adulaient pour la grande majorité d'entre eux. Certains en ont joué plus que d'autres, prouvant que le pouvoir rend séduisant et désirable. Et je dois dire que je trouve cela assez perturbant, car la propagande est tellement forte que ces femmes sont aveuglées pas les hommes qu'elles ont devant elles, mais le pire c'est celles qui en ont conscience et qui donc sont complices de leur atrocité. Cette lecture peut parfois être dérangeante, mais c'est nécessaire pour comprendre leur intimité.

Un travail de recherche colossal

Ce témoignage est l'oeuvre d'une historienne, Diane Ducret, et je dois lui faire part de mon admiration pour son travail. J'aurai aimé savoir combien de temps tout ceci lui a demandé, car les annotations, et les notes sont vraiment impressionnantes. Il s'agit d'un travail de fourmi qui demande beaucoup d'attention et de vérification. Comme elle nous en fait part dans la postface, elle a pu joindre au téléphone et même rencontrer certaines de ces femmes, ce qui bien sûr n'a pas été évident, et qui fait l'authenticité de ce témoignage. Je tiens à remercier l'auteur pour m'en avoir appris plus en 475 pages qu'en 20 ans d'étude, bon d'accord je n'ai pas fait des études d'histoire mais tout de même. J'espère qu'il y aura d'autres tomes qui viendront s'ajouter à celui-ci !


Conclusion

J'ai appris énormément sur chacun de ces hommes, Diane Ducret a fourni un travail fantastique. J'ai appris à connaitre, voir même comprendre les actes de certains et tout cela au travers de femmes parfois exceptionnelles, et même terrifiantes à certains égards. Elles représentent leur humanité et leur intimité, car ces homme ont marqué l'Histoire à leur façon plus ou moins grâce à leurs femmes qui restent souvent dans l'ombre. Une lecture très enrichissante que je conseille bien évidemment !




Mon avis sur le tome 1 



3/5 




samedi 2 mai 2015

[rdv] Bilan Avril 2015



Nous sommes au début du mois, c'est donc l'heure du bilan. 
Dans ce rendez-vous, vous trouverez un récapitulatif des mes lectures du mois passé, 
mes acquisitions du mois, ainsi que tous ce qu'il y a eu sur le blog. 


Mes lectures  


Ce mois d'Avril a été très productif à ma petite échelle bien sûr, 
car je crois que je n'ai jamais lu autant de livres en un mois, 
et surtout je n'ai lu que des suites de saga yeah !
Par contre, en ce qui concerne les chroniques, ma productivité a décliné fortement...

  
J'ai lu cinq livres et dévoré 1943 pages. 






La dernière fois je vous laissais avec la fin du troisième tome de l'accro du shopping, et comme prévu j'ai passé un très bon moment avec Becky et ses situations improbables. J'ai donc beaucoup ri, mais aussi beaucoup stressé pour Becky, car il s'agissait de son mariage, 
et on ne peut pas rater le plus beau jour de sa vie.
Ma chronique arrive bientôt.   

Ensuite, j'ai continué le mois avec le deuxième tome de Sœurs Sorcières
J'avais beaucoup apprécié le premier tome de part son univers surprenant, 
et j'ai tout autant apprécié ce second tome où la magie est beaucoup plus présente 
et où la guerre contre les Frères se préparent, ainsi qu'entre les sœurs Cahill. 

Ma lecture suivante était le quatrième tome du Protectorat de l'Ombrelle. Cette saga est extra, à chaque fois que je me plonge dans un de ses tomes, je suis complètement happée par l'univers steampunk. Et que dire des personnages, j'adore Alexia et son fichu caractère mais aussi Lord Maccon pour son élégance ! Ce tome-ci a un petit goût particulier, car on y fait la connaissance d'un petit être que j'attendais depuis longtemps.
Ma chronique arrive bientôt.  

Je trouvais le bon moment pour lire le deuxième tome de Femmes de Dictateur, et je l'ai trouvé en ce mois d'Avril. J'adore le concept de ce livre, quoi de mieux que de découvrir ces monstres par les yeux de leurs femmes, car comme on le dit souvent derrière chaque homme se cache une grande femme. Dans ce tome, j'ai découvert des dictateurs dont je ne connaissais pas beaucoup de choses à l'exception de leurs actes. il s'agit de Fidel Castro, Ben Laden, Khomeiny (Iran), King Jong-il (Corée du Nord), Sadam Hussein et Slobodan Milosevic (ex-Yougoslavie). 
Ma chronique arrive bientôt.  

Le dernier livre du mois est le deuxième tome de L’Épreuve. Cette saga est addictif à souhait il est souvent très difficile de se détacher du livre, car on veut en savoir toujours plus. 
Les rebondissements et le suspense font la part belle à ce tome, on veut défaire le mensonge de la réalité et ce n'est pas facile. Ce second tome est à la hauteur du premier, car les agissements du Wicked commencent à être révéler. La partie dans la ville des fondus est complètement flippante, je me croyais dans un film d'horreur de zombie, 
et je déteste ces êtres surnaturels, beurk. 
Ma chronique arrive bientôt



Mes acquisitions 

Si vous saviez tous les livres que j'aimerais acheter, mais ce n'est pas du tout raisonnable, étant donné que ma PAL est énorme et que mon budget est serré en ce moment, alors je me suis seulement contenté de faire mon achat France Loisirs ce mois-ci.
 Je me dit que cela ne fait pas de mal, à moins que...  





Il s'agit donc du troisième tome de l’Épreuve. J'ai été prévenante, car je savais que quand j'allais lire le deuxième tome, je ne voudrais pas m'arrêter en si bon chemin, et c'est exactement le cas, car il s'agit de ma lecture en cours, mais je ne l'ai pas encore commencé. 




Happy Reading !